Instant Voyage

Visiter Vienne en 3 jours : mes conseils et bonnes adresses

Aaaah Vienne, la Majestueuse et imposante. Vous la pensez figée dans son histoire prestigieuse ?
Détrompez-vous ! Vienne est une ville moderne où il fait bon vivre ! Elle ne se résume pas au palais de la Hofburg ni à son château de Schönbrunn !

Aller, c’est parti, je vais vous faire découvrir Vienne à ma façon !



Les trucs à savoir


L’Autriche fait partie de la zone euro : vous voilà dispensé.e des conversions de monnaie !

Contrairement à la Hongrie, la vie à Vienne est assez chère, grosso modo similaire à Paris. Mais, sincèrement, ça vaut le coup d’y aller !

Côté prises électriques, pas besoin d’adaptateur, c’est pareil qu’en France ! Et concernant l‘heure locale, pas de décalage horaire ! Vous voilà rassuré.e !


Les trucs à faire et à voir


En trois jours, vous ne pourrez pas tout voir et visiter. Mais qui le veut réellement ?

Ce que j’ai appris de mes voyages et de mes rencontres, c’est qu’on peut visiter tous les musées d’une ville sans pour autant réussir à appréhender pleinement celle-ci.

Je me souviens m’être posé dans l’herbe de la Maria-Theresien-Platz, à l’ombre, entre le Kunsthistorisches Museum et le Naturhistorisches Museum. Résonnait alors le violon d’un joueur itinérant. Là, j’avais le sentiment d’être tout petit et, d’un seul coup, j’ai saisi l’atmosphère viennoise. Ce genre d’expérience vaut toutes les visites du monde.


Côté plein air

Baladez-vous dans les nombreux parcs ou le long des grands boulevards de Vienne. Faîtes-le de jour comme de nuit. Vous verrez, à la tombée de la nuit, la ville gagne en charme !

Respirez la verdure d’Augarten, parc de 52 hectares. Jogging, balades ou pétanque, c’est l’endroit idéal pour savourez une belle journée ensoleillée. Cadre apaisant au milieu des châtaigniers et tilleuls, c’est un parc ressourçant !

Envie de se balader et d’aller à une fête foraine ? Direction Prater et ses 7km² de l’ancienne réserve de chasse impériale ! Entre les guinguettes, les plans d’eau, la grande roue, et le parc d’attraction, voilà de quoi passer une journée bien remplie !


Je n’ai pas eu le temps d’y aller, mais il existe un circuit de randonnée à faire dans le Lainzer Tiergarten : 85 km au milieu des cerfs et des chevreuils !


/!\ – Point calèche – /!\
Quand on pense à Vienne, après les valses on a le cliché de la balade en calèche. Par pitié, vraiment, pitié, ne cédez pas à cette envie. Les chevaux subissent les touristes toute la journée, ne sont pas hydratés, subissent la cravache, et n’ont aucun répit.
Boycottez absolument les calèches, s’il vous plaît !


Côté bâtiments et musées

Le choix est large !


> Le musée de l’histoire de l’art (Kunsthistorisches Museum)
KHM pour les intimes. Ce musée est tout simplement magnifique ! A couper le souffle ! Vous y trouverez beaucoup d’œuvres que vous avez pu étudier dans des bouquins au cours de vos études ! 250 000 œuvres au total, collectionnées au fil des siècles par les Habsbourg ! Du Tintoret à Vermeer, en passant par Rubens ou Rembrandt, vous avez l’embarras du choix ! C’est là que se trouve La Tour de Babel de Bruegel l’Ancien.
Et n’oubliez pas de faire une petite pause café au premier étage (cf. en fin d’article) !


> Le Leopold Museum (dans la Museumsquartier)
Au sein du Museumsquartier, le Leopold Museum est pour moi le plus intéressant des quatre musées. J’y suis surtout allé pour découvrir les peintures de Klimt, Moser et Kokoschka au niveau 4 !


> Le Palais de Schönbrunn
Incontournable quand on vient découvrir Vienne ! Avec le Classic Pass (24 euros), vous aurez accès à l’intégralité des jardins et des bâtiments ! Prenez la journée pour tout arpenter tranquillement et choisissez un jour de beau temps ! Grimpez jusqu’à Gloriette, perdez-vous dans Irrgarten, amusez-vous et savourez le paysage.

Mon avis : boycottez le zoo (Tiergarten), on n’a jamais vu un panda ou une girafe vouloir vivre en Autriche. Stop à l’exploitation. Des bisous.




> L’Hundertwasser Haus
Découvrez la façade ! Pleine de couleurs et de formes singulières, difficile de croire que c’est un HLM !


> Le Belvédère
Deux bâtiments : l’inférieur et le supérieur, reliés par un parc à la française avec des fontaines magnifiques ! A ne surtout pas rater : c’est là que se trouve Le Baiser de Klimt !


Vous pouvez également visiter le gigantesque palais impérial des Hofburg (si l’histoire impériale vous intéresse) ainsi que l’Albertina (si les dessins et gravures de Dürer, Rembrandt, Rubens ou encore Kubin vous passionnent).

Autres lieux symboliques : la cathédrale Saint-Etienne (Stephansdom) et le Musée juif (Jüdisches et Judenplatz Museum) !


Petit plus : l’aller-retour Bratislava dans la journée

A seulement une heure de Vienne en train (comptez entre 20 et 30 euros l’aller-retour), la capitale slovaque mérite de s’y attarder le temps d’un après-midi. Pas plus néanmoins ! Juste le temps de voir la porte St Michel, le Château, l’Eglise Sainte-Elisabeth, l’hôtel de ville, le palais présidentiel et surtout les statues de bronze (man at work, paparazzi, soldat de Napoléon, etc.).

Profitez-en pour savourer une glace végane chez Arthur Ice Cream et déguster des jus tip top chez Fach Juice Stop !


Où dormir ?


Je vous conseille, sans hésiter, le Wombat’s City Hostel Vienna Naschmarkt ( Rechte Wienzeile 35 ). J’y ai passé 5 nuits, et c’était top ! Situé juste à côté du grand marché – le Naschmarkt – il n’est pas très loin du centre-ville historique.

Bien qu’étant un gros complexe, l’auberge est grevée d’un bar au rez-de-chaussée, d’une grande pièce cosy pour chiller et d’une cuisine à l’étage, de quoi faire le maximum de rencontres ! L’auberge vous offre même une conso gratuite à votre arrivée ! En plus, rien à dire sur l’insonorisation et la propreté des chambres !


Où manger ?


Vienne regorge de cafés où déguster les mythiques pâtisseries et chocolats viennois ! C’est aussi une mine d’endroits géniaux où manger végétarien ou vegan ! Je vous ai concocté une petite liste de mes endroits préférés !

> Le Café Sperl ( Gumpendorfer Str. 11 )
Ce café est mythique ! Autrefois le repère du « Club des Septs », groupe de sécessionnistes, il fait aujourd’hui partie des pauses incontournables à Vienne. J’y ai mangé un excellent Apfelstrudel (not vegan), à tomber ! Idéal pour prendre un petit déjeuner.

> Le Café KHM ( Kunsthistorisches Museum, Maria-Theresien-Platz)
Situé au premier étage du Kunsthistorisches Museum, au niveau de la rotonde marbrée, c’est un endroit magnifique pour savourer un café ou chocolat viennois avec une pâtisserie !

> Le Café Sacher ( Philharmoniker Str. 4 )
On ne peut pas visiter Vienne sans avoir dégusté la Sachertorte (not vegan) ! C’est IN-CON-TOUR-NABLE ! Et quoi de mieux que le prestigieux et très ancien café Sacher pour manger les véritables Sachertorten !

> Veggiezz ( Salzgries 9 )
L’endroit rêvé pour manger des plats végétaliens de qualité ! Bon Dieu que c’était bon ! J’y ai mangé trois fois ! Une tuerie végétale ! Un resto parfait avec des serveurs hyper sympas, très ouverts à la discussion. Je leur ai demandé leur playlist d’ambiance parce que c’était vraiment top : je vous le dis, parce que c’est vous, c’est New pop songs playlist 2019 – Top 40 songs of 2019.

> Swing Kitchen ( plusieurs adresses en centre-ville ! )
Voici une chaîne de fastfood vegan ! On est d’accord, on est bien sur du fastfood et non de la restauration, mais je vous le dis : ça fait du bien et c’est vraiment bon ! On se dit que le jour où ça débarquera en France, on sera sur la bonne voie !

Hey ! Moi c'est Charly, 27 ans, végétarien, féministe, backpacker, bobo, et le tutti frutti des clichés de ma génération... Plus jeune, on m'appelait Tagada, parce que je ramenais toujours ma fraise. De nature très (trop?) curieuse, j'ai le don de me passionner pour tout et surtout pour n'importe quoi. Suivez-moi, je vais vous montrer tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *