Instant Lifestyle

Des sanctuaires animaliers français à visiter ou à soutenir

Et si au lieu d’aller visiter des parcs zoologiques, on allait plutôt découvrir et soutenir des sanctuaires pour animaux ? Des endroits où le bien-être animal a un véritable sens, et où la conservation des espèces ne sert pas de prétexte à des logiques marketing ?


Je vous propose, dans cet article, de partir à la découverte de plusieurs sanctuaires animaliers français, à soutenir et/ou à visiter !

Ils vivent grâce à vos dons, alors soyez généreux 🙂


Le Refuge de l’Arche


Association reconnue d’utilité publique, le Club d’Étude et de Protection des Animaux et de la Nature (CEPAN) gère le Refuge de l’Arche, créé en 1974.

Les actions de protection animale menées par l’association consistent à accueillir et soigner des animaux sauvages, exotiques et domestiques (prise en charge  des animaux trouvés blessés dans la nature, des animaux devenus « encombrants » pour leurs propriétaires, ou de ceux saisis par les autorités publiques) afin de les relâcher dans leur milieu naturel (quand cela est encore possible).

Outre son action envers la cause animale, l’association joue un rôle social en permettant à des jeunes, en quête d’intégration, de s’impliquer dans une activité utile, et à responsabilité. Ces activités ont lieu dans le cadre de chantiers d’insertion permettant l’emploi et le suivi social de personnes bénéficiaires du RSA, ou de l’accueil de jeunes mineurs condamnés à des peines de substitution.

Le Refuge de l’Arche se visite ! Plusieurs tarifs existent, y compris un pass annuel !

Adresse : Refuge de l’Arche – Saint-Fort (Pays de Loire)

Pour plus d’informations, visitez leur site ou leur page Facebook.


Le Refuge AVA


Créé en 1986 (officiellement en 2003), le refuge de l’association AVA a pour objectif de protéger les vieux animaux (mais pas que) de l’euthanasie tels que les bovins, chevaux, chiens, chats et même daims. Tout ce petit monde – environ 500 protégés – cohabite en harmonie.

Au fil du temps, le refuge s’est diversifié. Il a ouvert ses portes aux animaux « séniles, handicapés, dangereux et agressifs, présentant des comportements gênants ou indésirables, ou souffrant de pathologies, en leur offrant une retraite aussi paisible et sereine que possible à la campagne, avec des congénères, et choyés par des soigneurs passionnés« .

Chiens, chats, chevaux, vaches et daims sont disponibles à l’adoption (pour une retraite paisible dans un foyer accueillant) ou en parrainage.

Adresse : La Ferme du Quesnoy – Cuy-Saint-Fiacre (Normandie)

Pour plus d’informations, visitez leur site ou leur page facebook !


Le Domaine des Douages


Créé en 2009, le domaine des Douages est un refuge situé dans la Nièvre qui s’étend sur 100 hectares.

On y trouve notamment plus de 750 moutons (près de 850 animaux en tout), sauvés in-extremis de l’abattoir, qui vivent de façon paisible leur reste de vie, loin de toute exploitation animale.

C’est Dominique, ancienne éleveuse devenue végane, qui s’en occupe à plein temps, aidée par son fils Jonathan.

La situation est critique pour ce sanctuaire : ne recevant aucune subvention de l’État, les dons sont le seul recours pour l’empêcher de fermer.

Adresse : Domaine des Douages – Chantenay-Saint-Imbert (Bourgogne – Franche – Comté)

Pour plus d’informations, visitez leur site ou leur page facebook !


La Pondation de Félicie


Toute jeune association 1901, la Pondation de Félicie a pour objectif de sauver et de placer en famille d’accueil des poules pondeuses issues de l’élevage.

Félicie, c’est le nom de la première des poules. Elle est issue d’un élevage de 3000 poules dont les œufs ont servi à la fabrication de vaccins.

Comme ses homologues de batterie, de plein air et de bio, l’abattoir finit toujours par arriver après une baisse de rendement de ponte (et ça, c’est pour les femelles, puisque les mâles sont considérés à la naissance comme des déchets et traités comme tels).

La Pondation de Félicie assure donc l’adoption (réservée aux adhérents) de poules dans un rayon de 100km autour du Mesnil-Thomas. Vous pouvez aussi parrainer ou faire un don.

Adresse : 8 les épineraises, Le Mesnil-Thomas (Centre – Val de Loire)

Pour plus d’informations, visitez leur site ou leur page facebook !


Le Refuge GroinGroin


Depuis 2005, GroinGroin est un refuge de 12 hectares qui accueille les animaux sauvés de l’abattoir, maltraités ou abandonnés (cochons, chevaux, ânes, vaches, chèvres, poules, dindons et plein d’autres animaux).

Un endroit idéal où Heston le cochon côtoie Calimero l’âne, Riri le poulet, et tant d’autres !

Certains cochons sont à l’adoption !

Cette année encore, le refuge GroinGroin organisé les Happig Days : une ouverture au public avec visite guidée et interactions éventuelles avec les animaux. Pour connaître les dates, cliquez ici. L’entrée était gratuite, avec une simple réservation du créneau au préalable.

Adresse : La Durandière, Neuvillette-en-Charnie (Pays de la Loire)

Pour plus d’informations, visitez leur site ou leur page facebook !


Maintenant que vous connaissez ces sanctuaires pour animaux, n’hésitez-pas à partager les infos avec votre entourage pour que ces projets puissent perdurer !

Hey ! Moi c'est Charly, 27 ans, végétarien, féministe, backpacker, bobo, et le tutti frutti des clichés de ma génération... Plus jeune, on m'appelait Tagada, parce que je ramenais toujours ma fraise. De nature très (trop?) curieuse, j'ai le don de me passionner pour tout et surtout pour n'importe quoi. Suivez-moi, je vais vous montrer tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *